top of page

Rester calme : Notre pouvoir ultime de parent


Et si je vous disais que rester calme face à une situation de crise était l'un de nos super pouvoirs?


Qu'il n'y a rien de plus puissant que de ne pas céder à notre envie de crier ou de punir notre enfant?


Quand nous crions alors que notre enfant est en crise ou fait une bêtise,

il se sent jugé et il comprend que nous ne savons pas comment gérer la situation.


En réaction miroir face à nos cris, il ne parvient pas à se calmer et tout le monde se sent mal.


Quand nous le punissons nous lui montrons que nous prenons son acte, son débordement personnellement et que nous sommes vexé(e) et impuissant(e).


Nous ne proposons aucune porte de sortie et là aussi, tout le monde se sent mal.

Lorsque nous restons calme, nous montrons à notre enfant que nous maîtrisons la situation et que nous sommes prêts à l'aider à s'apaiser, à trouver des solutions.


Notre enfant ne sent pas son émotion jugée et en miroir à notre réaction il parvient à se calmer peu à peu.


Ensuite, bien sûr, quand la situation sera désamorcée, nous pourrons parler avec lui de ce qu'il s'est passé.


Rester calme face à une situation ne fait pas de nous un parent laxiste.


Cela ne signifie pas non plus que nous cédons à notre enfant.


C'est au contraire un moyen de connexion très fort pour rétablir la communication.

Evidemment, comme tout super pouvoir, rester calme est un challenge pour nous, parents.


Nous n'y parvenons pas toujours, cela nous demande des efforts qui parfois nous semblent hors

de portée mais nous pouvons essayer.


Pour savoir comment réagir en cas de crise, accéder à des contenus d'éducation, être soutenu(e) dans votre parentalité, savoir comment transmettre vos valeurs, mettre des limites mais dans la bienveillance, rejoignez le Club des Parents!


bottom of page