top of page

L’école fabrique-t-elle des crétins?

Dernière mise à jour : 8 avr. 2023


L'ECOLE N'EST PAS L'UNIQUE FAÇON D'INSTRUIRE NOS ENFANTS

Né à Marseille en 1953, normalien, agrégé de Lettres, Jean-Paul Brighelli a enseigné pendant 45 ans au collège, au lycée puis en classes préparatoires.

Il écrit en 2015 le premier tome de "La fabrique du crétin" et vient de publier la suite "Vers l'apocalypse".

Il dresse un bilan acide du système scolaire en France, victime du nivellement par le bas au détriment d'une remise en question des méthodes d'enseignement.

C'est une réflexion que j'ai amorcée depuis que je suis devenue Professeur des Ecoles et j'ai pu observer nombreuses des problématiques qui se jouaient à l'Ecole :

- effectifs trop important pour enseigner correctement

- salaire ne correspondant pas au travail effectué

- profession moquée et dévalorisée

- surcharge de travail inutile par des protocole administratifs

- pression affective aux heures supplémentaires non comptabilisées

- réformes sur la forme mais jamais sur le fond

- rejet des méthodes dites alternatives à la réussite prouvée (cf Montessori et ce qu'a voulu démontrer Céline Alvarez)

- chute du niveau scolaire pour éviter les disparités sociales

- méconnaissance des capacités réelles de l'enfant et de son accès au savoir

- formatage de la pensée...

J'ai depuis démissionné.

A nous parents de comprendre que l'école n'est qu'une façon de développer le potentiel de nos enfants mais en aucun cas LA solution ultime.

A nous de nous impliquer pour transmettre ce qui nous est cher à nos enfants.

Rien n'est incompatible.

Déborah Cohen-Tenoudji

Kommentare


bottom of page