top of page

ÉDUCATION BIENVEILLANTE QUE DIT LA SCIENCE?

Dernière mise à jour : 8 févr.


Extrait d'un article de la revue "L'école des parents"2017/1 (N° 622)

Numéro spécial Cerveau des enfants.

"En 2013, la psychologue Rebecca Waller , dans Clinical Psychology Review n° 33., de l’université d’Oxford, a fait le bilan de 30 études sur les éducations punitives

et sévères.


Elle a conclu que leurs effets sont déplorables et totalement contraires au but recherché.

Ce type d’éducation n’améliore pas le comportement de enfant ou de l’adolescent mais

le rend insensible, dénué d’empathie, et entraîne souvent des conduites antisociales (agressivité, délinquance, toxicomanie).

À l’inverse, une relation empathique, bienveillante, soutenante est la condition nécessaire pour que le cerveau de l’enfant se développe de façon optimale.

En effet, le cerveau de l’enfant est fragile, malléable et immature.


Chaque expérience affective ou relationnelle modifie en profondeur ses neurones et leur myélinisation, ses synapses, ses molécules cérébrales, ses structures et circuits cérébraux,

et même l’expression de certains gènes.

Les récentes découvertes sur le développement du cerveau affectif et social nous apprennent qu’une grande partie de cet organe est dévolue aux relations sociales, aux émotions et aux sentiments. [...]


Ces avancées majeures nous aident à mieux comprendre l’enfant et nous éclairent sur les conditions nécessaires à son épanouissement."

Qu’entend-on par bienveillance ? par Catherine Gueguen, pédiatre spécialisée dans l’éducation


"Être bienveillant, c’est porter sur autrui un regard compréhensif, c’est-à-dire empathique, sans jugement, souhaiter qu’il se sente bien et y veiller.


Ce n’est pas du tout être laxiste. Beaucoup d’adultes confondent les deux !


Comprendre l’enfant, l’apaiser, le câliner ne signifie pas céder à toutes ses envies.

L’enfant a absolument besoin d’un adulte qui lui transmette des valeurs, lui donne des repères, un cadre, mais seule une attitude empathique, patiente, douce lui permettra d’entendre ses remarques, d’intégrer progressivement ses messages.


Plus l’enfant a bénéficié d’empathie, moins il est nécessaire de le « recadrer »." Dans le Club des Parents , vous consultez les contenus qui vous intéressent sur les sujets majeurs de la parentalité.


Mes conseils sont issus de vingt ans d'expérience dans l'éducation et de connaissance des problématiques des familles d'aujourd'hui.


Je vous aide à prendre en compte le bien-être de votre enfant tout en préservant le vôtre.





Commentaires


bottom of page